Cette sculpture de couleur noire représente un canot. L’angle de vue présente sept figures entassées : un corbeau, deux hommes, un loup, un aigle, une grenouille et un ours. L’œuvre est installée dans un bassin d’eau peu profonde.

Bill Reid

(Victoria 1920 – Vancouver 1998)

 

The Spirit of Haida Gwaii, the Black Canoe

[L’esprit de Haida Gwaii, le canot noir]

1991

Moulage de bronze avec patine noir

605 x 389 x 348 cm 

Don de Nabisco Brands Limited, 1991 

Collection d’Affaires mondiales Canada

Avec l’aimable autorisation de l’Ambassade du Canada, Washington DC. Reproduit avec la permission de Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le ministre d’Affaires mondiales Canada, 2017.

© Succession Bill Reid. Photo : Keegan Bursaw 


La sculpture The Spirit of Haida Gwaii, the Black Canoe [L’esprit de Haida Gwaii, le canot noir] présente treize personnages tirés des légendes haïdas à bord d’un canot. Les passagers évoquant les mondes terrestre, céleste et marin sont reliés les uns aux autres dans un esprit de communion : le loup mord l’aile de l’aigle, qui mord à son tour la patte de l’ours, et ainsi de suite. En 1985, le gouvernement du Canada demande à Bill Reid de réaliser une œuvre pour décorer la nouvelle ambassade du Canada à Washington. Un autre moulage de l’œuvre se trouve à l’aéroport international de Vancouver; le modèle en plâtre, lui, est conservé au Musée canadien de l’histoire, à Gatineau.


Bien que l’inauguration de Spirit of Haida Gwaii, the Black Canoe date de 1991, sa présence en 2004 n’est pas fortuite. Elle rappelle ici la reprise de l’œuvre par la Banque du Canada pour illustrer un billet de vingt dollars. L’artiste métis Bill Reid est considéré comme l’un des principaux représentants de l’art autochtone canadien. Sa pratique est souvent décrite comme étant au confluent de la tradition de l’art haïda et de l’innovation de l’art moderne occidental. En plus de son travail en joaillerie, Reid exécute plusieurs commandes pour des sculptures à grande échelle, dont The Spirit of Haida Gwaii.

AMBASSADE DU CANADA AU ÉTATS-UNIS
501, avenue Pennsylvania NW
Washington D.C., 20001
États-Unis
1 202 682-1740

www.canadainternational.gc.ca »
Google Maps »


Un autre moulage de la sculpture est exposé à l'Aéroport international de Vancouver. Un modèle en plâtre se trouve au Musée canadien de l'histoire. 

MUSÉE CANADIEN DE L'HISTOIRE
100, rue Laurier
Gatineau (Québec), K1A 0M8
1 800 555-5621

www.museedelhistoire.ca » 
Google Maps »

AÉROPORT INTERNATIONAL DE VANCOUVER
3211, route Grant McConachie
Richmond (Colombie-Britannique,) V7B 0A4
604 207-7077

www.yvr.ca/fr/passengers » 
Google Maps » 

 

Le billet de vingt dollars sur lequel se trouve la sculpture de Bill Reid The Spirit of Haida Gwaii [L’esprit de Haida Gwaii] est émis par la Banque du Canada de 2004 à 2012. Le billet, qui a pour thème l’art et la culture, reproduit trois autres œuvres de Reid : la sculpture The Raven and the First Men [Le Corbeau et les premiers hommes] (1983), l’estampe Grizzli haïda – Xhuwaji (1990) et une section de la frise Mythic Messengers [Messagers mythiques] (1985). Symbolisant la culture canadienne aux yeux de l’institution fédérale, ce panorama est accompagné d’un extrait du roman La montage secrète, de l’écrivaine manitobaine Gabrielle Roy (1909-1983) : « Nous connaîtrions-nous seulement un peu nous-mêmes sans les arts ? ».

Banque du Canada

 

Billet de 20 dollars canadiens

2004

Série L’épopée canadienne

Thème : Arts et culture

Reproduction autorisée par la Banque du Canada