Quatre panneaux peints juxtaposés les uns aux autres représentent les cheminées d’une centrale nucléaire. Deux masses noires quasi identiques se détachent sur un ciel plombé. Elles dominent la cime des arbres, laquelle forme une ligne d’horizon très basse.

Wanda Koop

(Vancouver 1951)


Untitled (from Reactor Suite)

[Sans titre (de Suite atomique)]

1984

Acrylique sur panneaux de contreplaqué
2,44 x 4,88 m
Acheté en 1986
Musée des beaux-arts du Canada, 29698.1-4
© Wanda Koop / CARCC (2018)
Photo : avec l’aimable autorisation de l’artiste


Reactor Suite [Suite atomique] comprend quatre parties, elles-mêmes composées de quatre grands panneaux juxtaposés les uns aux autres. L’œuvre présentée ici montre les deux cheminées d’une centrale nucléaire qui se détachent sur un ciel nuageux. La cime des arbres, à peine visible, accentue la monumentalité des deux masses noires. Koop exécute cette série cinq ans après l’accident survenu en 1979 à la centrale de Three Mile Island, aux États-Unis. En 1986, quelques semaines avant que l’œuvre soit présentée au Musée des beaux-arts du Canada dans l’exposition Chants d’expérience, l’ancienne République socialiste soviétique d’Ukraine était frappée par la catastrophe nucléaire de Tchernobyl.


Dès son jeune âge, Wanda Koop suit des cours d’art au Musée des beaux-arts de Winnipeg. À la fin de son apprentissage, elle acquiert une certaine reconnaissance et décide de voyager au Canada ainsi qu’en Europe et en Asie. Les paysages industriels et les scènes d’urbanisation aperçus en chemin marquent son imaginaire. Koop peint avec la conviction que l’art peut véhiculer un contenu politique et social. L’impact des technologies et la relation entre l’humain et la nature font partie de ses thèmes de prédilection, comme le démontre Reactor Suite.

MUSÉE DES BEAUX-ARTS DU CANADA

380, promenade Sussex
Ottawa (Ontario), K1N 9N4
613 990-1985

beaux-arts.ca »
Google Maps »