Cette œuvre comprend deux photographies placées côte à côte. Celle de gauche, en couleur, montre des photographies encadrées sur un mur au-dessus d’une commode. Celle de droite, en noir et blanc, montre un homme assis dans un fauteuil, l’air songeur, à droite du mobilier.

Gabor Szilasi

(Budapest 1928)

 

Andor Pásztor à son appartement, Montréal

1978

Épreuve à développement chromogène et épreuve à la gélatine argentique

49,5 x 69,7 cm

Don de l’artiste, 2014

Musée d’art de Joliette, 2014.002

© Gabor Szilasi


Andor Pásztor à son appartement, Montréal illustre l’approche intimiste du photographe Gabor Szilasi lorsqu’il capte des scènes du quotidien. La forme du diptyque, par la juxtaposition de deux prises de vues décalées, suggère une réflexion sur les différentes temporalités de l’existence. À gauche, l’image en couleur fait voir un mur couvert de photographies datant d’une autre époque. À droite, la photographie en noir et blanc montre un homme âgé regardant, l’air songeur, vers une source lumineuse située hors du cadre. Cette œuvre s’inscrit dans la pratique documentaire de Szilasi, qui saisit, depuis la fin des années 1950, diverses facettes de la société québécoise.


D’origine hongroise, Gabor Szilasi s’initie à la photographie dans les rues et les intérieurs de Budapest avant d’immigrer au Canada en 1957. De 1959 à 1971, il réalise des reportages pour le compte de l’Office du film du Québec. Sa curiosité pour la culture de son pays d’accueil transparait dans la méticulosité de son travail documentaire à caractère social. Szilasi parcourt la province pour photographier les gens dans leur milieu, qu’il s’agisse de collectivités rurales, de la scène artistique, d’espaces privés ou du paysage urbain montréalais en constante transformation.

MUSÉE D’ART DE JOLIETTE

145, rue du Père-Wilfrid-Corbeil
Joliette (Québec), J6E 4T4
450 756-0311

museejoliette.org »
Google Maps »