Sur un bateau, une femme à l’avant-plan regarde droit devant elle à travers des jumelles. Un homme est assis derrière elle sur un banc. En arrière-plan, on aperçoit un grand canot blanc, une mer calme et le ciel parsemé de nuages.

Alex Colville

(Toronto 1920 – Wolfville, Nouvelle-Écosse, 2013)

 

To Prince Edward Island

[Vers l’Île-du-Prince-Édouard]

1965

Émulsion à l’acrylique sur Masonite
61,9 x 92,5 cm
Acheté en 1966
Musée des beaux-arts du Canada, 14954
© Musée des beaux-arts du Canada. Photo : Musée des beaux-arts du Canada


To Prince Edward Island [Vers l’Île-du-Prince-Édouard] d’Alex Colville représente un couple traversant en bateau le détroit de Northumberland vers l’Île-du-Prince-Édouard. À l’avant-plan, une femme vue de face et munie de jumelles regarde droit devant elle en direction du spectateur, alors qu’un homme presque entièrement caché est assis sur un banc derrière elle. Une dynamique s’établit entre la personne qui observe et celle qui est observée. Ce jeu de regards implique les deux sujets, mais aussi la personne qui contemple l’œuvre. L’ambigüité qui s’en dégage confère à To Prince Edward Island une atmosphère étrange.


Dans sa jeunesse, Alex Colville déménage avec sa famille en Nouvelle-Écosse. De 1942 à 1946, il sert dans l’armée comme artiste de guerre. Après avoir enseigné plusieurs années à l’Université Mount Allison, il quitte son poste pour se consacrer entièrement à la peinture, au dessin et à la gravure. S’inspirant de ce qui l’entoure, il représente souvent des paysages des Maritimes où figurent des gens, des animaux et des moyens de transport. Sans se soucier des courants en vogue à l’époque, il peint de façon figurative et hyperréaliste à l’aide d’une technique pointilliste. Colville est reconnu pour ses compositions rigoureuses dont l’équilibre porte à la contemplation.

MUSÉE DES BEAUX-ARTS DU CANADA

380, promenade Sussex
Ottawa (Ontario), K1N 9N4
613 990-1985

beaux-arts.ca »
Google Maps »