Cette photographie montre un carré de tissu de couleur rouge et orangée. Les motifs abstraits ressortent à travers un enchevêtrement de lignes et de formes sinueuses.

Jock Macdonald

(Thurso, Écosse, 1897 – Toronto 1960)

 

Batik

1951

Colorant azoïque sur coton

95,5 x 96,5 cm

Don de Joyce et Fred Zemans, 2008

Musée des beaux-arts du Canada, 42514

Photo : Musée des beaux-arts du Canada


La pièce Batik est réalisée au moyen d’une technique d’impression textile indonésienne, dont elle tire son nom. Le procédé consiste à appliquer de la cire chaude pour protéger certaines zones du tissu, puis à teindre les endroits non recouverts qui formeront le motif coloré et, finalement, à retirer la cire. Il est probable que Macdonald ait découvert cette technique au musée Nusantara, à Delft, lors de son séjour aux Pays-Bas en 1949. L’artiste conçoit le motif de Batik au cours d’une expérimentation estivale avec la peintre Marion Nicoll (1909-1985), qui en crée également un dans la même période. Adeptes du processus de création automatique, ils appliquent celui-ci à la méthode du batik.


Jock Macdonald est un peintre, aquarelliste, graveur, illustrateur et graphiste qui a contribué activement au développement d’un art abstrait canadien. À la faveur de diverses formations au Royaume-Uni, Macdonald se spécialise dans la conception textile. Il s’établit à Vancouver en 1926 et entre comme professeur à l’École des arts décoratifs et appliqués de Vancouver. En 1947, il déménage à Toronto pour enseigner à l’École des beaux-arts de l’Ontario. Il peaufine son style auprès du peintre d’origine allemande Hans Hofmann (1880-1966) au cours des étés 1948 et 1949, et participe à la fondation du Groupe des Onze en 1953.

MUSÉE DES BEAUX-ARTS DU CANADA

380, promenade Sussex
Ottawa (Ontario), K1N 9N4
613 990-1985

beaux-arts.ca »
Google Maps »