Cette affiche de film montre un ouvrier qui actionne une manivelle. Le titre en anglais du court métrage The Labour Front est inscrit en lettres capitales blanches dans la partie inférieure de l’image.

Harry Mayerovitch

(Montréal 1910 – Montréal 2004)

 

The Labour Front

[Les ouvriers de la victoire]

1943

Sérigraphie

106,5 x 73,5 cm

Don de la famille de Harry Mayerovitch

Collection du Musée national des beaux-arts du Québec, 2006.379

© Succession Harry Mayerovitch

Photo : MNBAQ, Jean-Guy Kérouac


L’affiche The Labour Front [Les ouvriers de la victoire] annonce un court métrage réalisé par l’Office national du film du Canada. Personnifiant la contribution à l’effort de guerre canadien, un ouvrier musclé est présenté en contreplongée pendant qu’il active le mécanisme d’une machine. La ligne blanche sinueuse, qui rehausse le dégradé ocre foncé et les aplats de noirs, accentue les volumes et dynamise la scène tout en lui donnant un effet dramatique. La figure monumentale de l’ouvrier est présentée comme un symbole de vaillance et de détermination.


Architecte, peintre, affichiste, caricaturiste, auteur et professeur, Harry Mayerovitch a laissé sa marque dans l’histoire de l’art canadien. Après avoir été l’élève de l’architecte Percy Nobbs (1875-1964), Mayerovitch réalise de nombreux édifices, notamment le Sternthal Building (1949-1950) au centre-ville de Montréal. Attiré par les idées de gauche, il crée plusieurs œuvres ayant comme sujet la guerre, dont des peintures et des caricatures. Il réalise également des affiches entre 1942 et 1944 pour l’Office national du film du Canada.

MUSÉE NATIONAL DES BEAUX-ARTS DU QUÉBEC

179, Grande Allée Ouest
Québec (Québec), G1R 2H1
418 643-2150

mnbaq.org »
Google Maps »