Cette sculpture dorée représente un homme barbu coiffé d’un casque de guerrier orné d’un cimier. L’homme tient dans sa main gauche un long trident. Une barre de gouvernail est placée debout, derrière la jambe droite du personnage.

Louis Jobin

(Saint-Raymond-de-Portneuf, Québec, 1845 – Sainte-Anne-de-Beaupré, Québec, 1928)

 

Neptune

1901

Bois et fer

287 x 111,8 x 81,3 cm

Don de George Levallée, 1945

Collection du Musée national des beaux-arts du Québec, 1945.20

Photo : MNBAQ, Patrick Altman


La figure de Neptune a été conçue pour la devanture d’une taverne de Québec, le Neptune Inn, lieu où se réunissaient de nombreux marins. Debout, l’homme à l’allure sévère, légèrement déhanché, tient dans la main un long trident. Sa tenue de simple marin contraste avec son casque militaire orné d’un cimier. Si la sculpture parait aujourd’hui inusitée, Neptune est un vestige d’une vaste production artistique qui était alors fortement liée à la signalisation des commerces. Les sculpteurs comme Louis Jobin ont exécuté divers types de commandes à cette époque, allant de l’enseigne à la sculpture religieuse.


La production du sculpteur québécois Louis Jobin est très variée : meubles liturgiques, décors d’églises, figures de proue, enseignes, statues profanes et religieuses, sculptures sur glace. Le déclin de la sculpture navale, l’arrivée de produits importés, les débuts de l’industrialisation et la forte concurrence ont poussé Jobin à renouveler sa pratique tout au long de sa carrière. Sa production rappelle que les sculpteurs devaient s’adapter aux contraintes du marché au même titre que les peintres. En effet, en plus de leur art, ces derniers exerçaient bien souvent le métier d’illustrateur.

MUSÉE NATIONAL DES BEAUX-ARTS DU QUÉBEC

179, Grande Allée Ouest
Québec (Québec), G1R 2H1
418 643-2150

mnbaq.org »
Google Maps »

Les sculptures religieuses de Louis Jobin figurent parmi ses œuvres les plus connues. L’une d’elles est Notre-Dame-du-Saguenay, un ex-voto colossal de 7,5 mètres exécuté en 1880 et 1881. L’œuvre est une commande du voyageur de commerce Charles-Napoléon Robitaille (mort en 1897) sauvé in extremis des eaux glaciales de la rivière Saguenay après avoir imploré la Vierge. La géante du fjord est érigée sur le cap Trinité dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, au Québec. Pour la hisser au sommet de la falaise, on a dû découper la sculpture en 14 morceaux, puis la réassembler.

Louis Jobin

(Saint-Raymond-de-Portneuf, Québec, 1845 – Sainte-Anne-de-Beaupré, Québec, 1928)

 

Notre-Dame-du-Saguenay

1880-1881

Bois et métal

750 cm

Don du gouvernement québécois à la Société historique du Saguenay, 1954

La Société historique du Saguenay