Cette couverture de calendrier représente un érable dont le feuillage noir occupe la moitié supérieure de l’image. Le titre Ninety Eight, encadré de motifs végétaux rouges, se détache sur le feuillage. La moitié inférieure laisse voir un soleil dont les rayons remplissent l’arrière-plan.

Robert Weir Crouch

(Henley-on-Thames,  Angleterre, 1865 – Lancaster, New Hampshire, 1943)

 

Cover of the Calendar for the Year 1898 with some Drawings Suggestive of the Every-day Life of the Past in Canada

[Couverture du Calendrier pour l’année 1898 avec des dessins évoquant la vie quotidienne d’antan au Canada]

1897-98

Toronto Art League, Calendar for the Year 1898 with some Drawings Suggestive of the Every-day Life of the Past in Canada, The Toronto Engraving Co. et The Bryant Press pour la Toronto Art League, 1897

Bibliothèque et archives du Musée des beaux-arts du Canada

Photo : Bibliothèque et archives du Musée des beaux-arts du Canada


Ce calendrier de l’année 1898 a été réalisé par les artistes de la Toronto Art Students’ League. L’illustration de la couverture, qui relève du style art nouveau dominant à l’époque, se caractérise par des motifs végétaux foisonnants et un traitement symétrique des différents éléments de la composition. Symbole canadien par excellence, l’érable annonce le thème nationaliste développé à l’intérieur du calendrier dans des représentations de la vie quotidienne au Canada. La publication annuelle de la ligue joue un rôle déterminant pour les arts graphiques au pays par sa diffusion des grandes tendances internationales dans le milieu artistique.


À la fin du XIXe siècle, les artistes de différentes disciplines se regroupent en associations professionnelles qui deviennent de véritables catalyseurs pour le milieu artistique. La Toronto Art Students’ League est la première association à encourager les arts graphiques au Canada par ses ateliers de dessin, ses expositions et ses publications. De 1893 à 1904, ses membres produisent des calendriers illustrant chacun un thème de la réalité canadienne — vie rurale, voies maritimes, sports et passetemps, etc. — dans une mise en page créative. Les arts graphiques continuent, tout au long du XXe siècle, d’être pratiqués par nombre d’artistes ayant marqué l’histoire de l’art canadien, notamment Tom ThomsonDavid B. Milne et Jack Bush.

MUSÉE DES BEAUX-ARTS DU CANADA

380, promenade Sussex
Ottawa (Ontario), K1N 9N4
613 990-1985

beaux-arts.ca »
Google Maps »