Deux jeunes enfants nus se réchauffent devant l’âtre d’un foyer, les bras tendus vers la source de chaleur. L’un est assis sur un tapis oriental, alors que le second se tient debout à ses côtés. Des tons chauds irradient du foyer et teintent les chairs des enfants.

Paul Peel

(London, Ontario, 1860 – Paris 1892)

 

After the Bath

[Après le bain]

1890

Huile sur toile

147,3 x 110,5 cm

Don du gouvernement de l’Ontario, 1972

Musée des beaux-arts de l’Ontario, 72/74

© Musée des beaux-arts de l’Ontario


Dans After the Bath [Après le bain], Paul Peel investit le thème de l’enfance en représentant deux enfants nus qui se réchauffent près du foyer après avoir pris un bain. Dans cette composition réalisée à partir d’une photographie de ses enfants dans la maison familiale, Peel accentue les effets de clair-obscur, ce qui donne à la scène une atmosphère plus chaleureuse. Présentée au Salon de la Société des artistes français à Paris en 1890, l’œuvre remporte la troisième médaille du jury, une première dans l’histoire de l’art canadien. Très bien reçue par la critique française, After the bath a indisposé les spectateurs au Canada à cause de la nudité, ceux-ci ne comprenant pas l’idée du peintre voulant montrer l’innocence de l’enfance.


D’abord initié en Ontario au dessin par son père, qui était marbrier et tailleur de pierre, Paul Peel poursuit ses études aux États-Unis et en France. Il passe plusieurs étés à peindre des paysages à Pont-Aven, en Bretagne. S’il produit quelques scènes de genre, Peel a une préférence pour la représentation de figures nues dans des espaces domestiques. Sa peinture respecte les codes académiques du rendu réaliste. Il expose d’ailleurs plusieurs fois au Salon de Paris. Alors que sa carrière artistique est en pleine ascension, il succombe prématurément à une infection pulmonaire, laissant derrière lui une œuvre qui témoigne de sa virtuosité technique.

MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE L’ONTARIO

317, rue Dundas Ouest
Toronto (Ontario), M5T 1G4
416 979-6648

ago.net »
Google Maps »