Plusieurs individus à la peau cuivrée attendent en file dans l’embrasure d’une porte située au fond d’une cabane sombre. Assis à gauche de la composition, un homme blanc mesure une portion de farine.

William Brymner

(Greenock, Écosse, 1855 – Wallasey, Angleterre, 1925)

 

Giving out Rations to the Blackfoot Indians, NWT

[Distribution de rations aux Pieds-Noirs, T.N.-O.]

1886

Huile sur toile

66 x 81,3 cm

Don d’Edward et de Marion Harrison en mémoire de Tyrrell Edward Harrison, 1971

Art Gallery of Hamilton, 71.43.38

Photo : Mike Lalich


Giving out Rations to the Blackfoot Indians, NWT [Distribution de rations aux Pieds-Noirs, T.N.-O.] dépeint une scène liée à la visite du jeune peintre William Brymner dans les Territoires du Nord-Ouest. Dans un espace clos et sombre, des Amérindiens pieds-noirs vêtus modestement font la file pour recevoir une ration de farine distribuée par un colon blanc. L’originalité de cette œuvre réside dans le délaissement des stéréotypes abondamment employés pour représenter les peuples autochtones à cette époque : l’habituel paysage bucolique parsemé de tipis, les coiffures à plumes et les vêtements d’apparat traditionnels. Cette œuvre singulière dans la production de Brymner illustre crument la misère des communautés autochtones consécutive à la colonisation occidentale.


William Brymner est surtout connu pour son rôle dans l’enseignement des arts au Québec. En 1886, l’année où il peint Giving out Rations to the Blackfoot Indians, NWT, Brymner accepte de diriger l’école de l’Art Association of Montreal, poste qu’il occupera pendant 35 ans. Malgré le classicisme de ses portraits et de ses scènes pastorales, Brymner encourage ses élèves à suivre leur propre voie et à se dégager des normes académiques. Bien que l’artiste ne produise pas d’autres œuvres semblables à Giving out Rations, celle-ci mérite sa place dans une histoire de l’art canadien par son sujet audacieux.

ART GALLERY OF HAMILTON

123, rue King Ouest
Hamilton (Ontario), L8P 4S8
905 527-6610

artgalleryofhamilton »
Google Maps »

De nombreux artistes actifs dans les années 1870 et 1880 s’inspirent des œuvres du peintre Paul Kane comme Big Snake, Chief of the Blackfoot Indians, Recounting His War Exploits to Five Subordinate Chiefs [Grand Serpent, chef des Pieds-Noirs, racontant ses exploits à cinq chefs subordonnés]. Longtemps considérées comme des images fidèles de la vie des Autochtones, ces représentations stéréotypées sont alors très prisées sur le marché de l’art et par les musées ethnographiques. Les plumes, les vêtements en peau, les tomahawks et les tipis relèvent d’une iconographie à laquelle échappent peu d’artistes. William Brymner fait exception avec son œuvre Giving out Rations to the Blackfoot Indians, NWT [Distribution de rations aux Pieds-Noirs, T.N.-O.].

Paul Kane

(Mallow, Irlande, 1810 – Toronto 1871)

 

Big Snake, Chief of the Blackfoot Indians, Recounting His War Exploits to Five Subordinate Chiefs

[Grand Serpent, chef des Pieds-Noirs, racontant ses exploits à cinq chefs subordonnés]

vers 1851-1856

Huile sur toile

64 x 76,4 cm

Transfert du Parlement du Canada, 1888

Musée des beaux-arts du Canada, 22

Photo : Musée des beaux-arts du Canada