L’élément central du paysage est un conifère aux larges branches qui occupe la partie supérieure de l’aquarelle. Devant l’arbre se trouve un monticule de pierres blanches entouré de massifs végétaux. Une femme et un homme sont esquissés dans le coin inférieur droit.

Daniel Fowler

(Champion Hill, Angleterre, 1810 – Amherst Island, Ontario, 1894)

 

Evergreen and Rocks

[Conifère et rochers]

1877

Aquarelle sur papier marouflé sur un carton

23,5 x 33 cm

Don d’Ernest C. Gill, 1966

Agnes Etherington Art Centre, 09-034

Photo : Bernard Clark


Avec sa composition dynamique et ses coups de pinceau expressifs qui donnent du mouvement aux motifs végétaux, Evergreen and Rocks [Conifère et rochers] reflète le caractère vibrant de la nature. Au centre, l’imposant conifère, dont la cime est coupée par le cadrage rapproché du sujet, domine la composition et bloque l’horizon, ce qui confère toute son originalité à l’œuvre. En se distinguant des vastes panoramas romantiques peints par ses contemporains Allan Edson et Lucius O'Brien, Daniel Fowler adopte un traitement plus moderne du paysage, sensible sans être idéalisé, qui rend compte d’un contact étroit avec la nature.


L’aquarelliste Daniel Fowler amorce sa carrière en Grande-Bretagne, avant d’immigrer dans la future province de l’Ontario en 1843. Il met son art de côté pendant quinze ans pour exploiter une ferme sur l’ile Amherst. Lorsqu’il revient à l’aquarelle en 1858, il développe un style qui lui est propre, plus libre que dans ses premières œuvres. Il peint d’après nature et donne un rôle structurant à la couleur. Reconnu à l’époque comme l’aquarelliste le plus important du Canada, Fowler est le premier peintre canadien à recevoir une récompense internationale, une médaille de bronze décernée pour son œuvre Hollyhocks [Roses trémières] (1869) à l’Exposition universelle de Philadelphie en 1876.

AGNES ETHERINGTON ART CENTRE

Queen’s University
36, avenue University 
Kingston (Ontario), K7L 3N6
613 533-2190

agnes.queensu.ca »
Google Maps »