Un homme barbu au centre de la composition se débat contre un serpent entortillé autour de ses bras et de ses jambes. Le reptile enserre également deux personnages de plus petite taille placés de chaque côté. Le dessin est composé de lignes et de hachures.

John Wilson Bengough

(Toronto 1851 – Toronto 1923)

 

“Canada’s Laocoon;”, or Virgil on the Political Situation

Le Laocoon canadien » ou « Virgile parlant de la situation politique »]

1873

Encre sur papier

31,5 x 25,3 cm

Publié dans Grip, le 19 juillet 1873

Don du Dr Raymond Boyer

Musée McCord, M994X.5.273.69


Cette caricature politique illustre le scandale du Pacifique. L'évènement entraina en 1873 la chute du premier ministre John A. Macdonald (1815-1891), accusé de corruption, et de son gouvernement, pour l’attribution du contrat de construction d’un chemin de fer transcontinental. John W. Bengough parodie la célèbre sculpture antique du Laocoon, conservée au Vatican. Sir Hugh Allan (1810-1882), président d’un consortium ferroviaire et bailleur de fonds du parti de Macdonald, personnifie le prêtre Laocoon. Le serpent qui étouffera sous peu Allan, Macdonald et son ministre des Finances, Francis Hincks (1807-1885), ressemble davantage à un gigantesque lombric, ce qui ajoute au ridicule de la situation.


John W. Bengough est un caricaturiste, auteur et éditeur. Il publie son propre journal satirique, le Grip, hebdomadaire anticatholique distribué à Toronto de 1873 à 1895. La production caricaturale de Bengough et, plus généralement, celles des caricaturistes canadiens sont de plus en plus reconnues pour leurs qualités formelles ainsi que pour leur appropriation de certaines œuvres d’art célèbres. La schématisation de la forme et la prédominance de la ligne tout comme l’équilibre entre la déformation et la ressemblance ont très certainement joué un rôle dans le cheminement des artistes visuels vers des styles plus modernes.

MUSÉE MCCORD

690, rue Sherbrooke Ouest
Montréal (Québec), H3A 1E9
514 398-7100

musee-mccord.qc.ca »
Google Maps »