Trois silhouettes noires d’hommes occupent l’avant-plan d’une grande composition horizontale. Un bâtiment blanc et un ciel orangé se trouvent à l’arrière-plan. L’un des personnages se tient à gauche de la composition tandis que les deux autres occupent la droite, laissant le centre dégagé.

Jean Paul Lemieux

(Québec 1904 – Québec 1990)

 

Charlottetown revisitée

1964

Huile sur toile

197,2 x 380,4 cm

Acheté avec les fonds Samuel et Saidye Bronfman, 1964

Centre des arts de la Confédération, CAG 64.27

© Succession Jean Paul Lemieux. Photo : Musée d’art du Centre de la Confédération


Charlottetown revisitée, de Jean Paul Lemieux, évoque avec un siècle de décalage la rencontre de Charlottetown, en 1864, qui a jeté les bases du futur Acte de l’Amérique du Nord britannique. Trois personnages se profilent, non identifiables, sur un immense ciel orangé ; entre eux, l’architecture néoclassique de la Province House, où s’est déroulée la rencontre. La sobriété et la sévérité des trois personnages longilignes vêtus de noir n’ont rien du portrait de groupe classique habituellement conçu pour célébrer la naissance d’une nation.


Bien que l’œuvre Charlottetown revisitée date de 1964, sa présence au début de notre récit n’est pas fortuite. Elle rappelle ici que la fondation du Canada a été maintes fois représentée par des artistes, qui ont traité ce sujet dans des styles divers et sous différents angles. Jean Paul Lemieux a marqué le milieu artistique québécois avec ses œuvres, son enseignement à l’École des beaux-arts de Québec, ses contributions en tant que critique d’art et ses illustrations de romans populaires, dont Maria Chapdelaine (1913), de l’auteur Louis Hémon (1880-1913). Les paysages dépouillés exploités dans ses compositions horizontales dès le milieu des années 1950 deviendront caractéristiques de son art.

CENTRE DES ARTS DE LA CONFÉDÉRATION

145, rue Richmond
Charlottetown (Île-du-Prince-Édouard) C1A 1J1
902 628-1864

confederationcentre.com »
Google Maps »